jeudi 26 octobre 2017

THE CRIME

--------------------

Auteure : Marie Rutkoski

Editions : Lumen

Collection : /

Pages : 535

Prix : 15€

Ma note : 18/20

--------------------

Fille du général le plus titré de l’Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu’elle réprouve l’esclavage, d’acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d’Arin. Pire encore, elle a eu la faiblesse de le laisser devenir son ami, de laisser la ville entière s’émouvoir de leur proximité. Elle n’a compris qu’au dernier moment son erreur, en découvrant l’impensable : espion aux ordres du peuple herrani oppressé depuis la conquête du pays par l’Empire, il était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.

Tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie, a vu ses amis tomber autour d’elle, a dû supporter la douleur de cette terrible trahison, son éducation entière qui lui sou e de tout faire pour se venger du jeune homme. Et quand il a fallu choisir, elle a choisi, à son tour, l’impensable : sacrifier son bonheur pour celui des herrani, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils du monarque. S’ouvre, à la cour, un terrible jeu d’échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis l’Empereur – un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d’autrui – jusqu’à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n’espèrent que sa chute.

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, découvrez les jeux de pouvoir, les coups de bluff et les enjeux vertigineux de la partie de poker menteur que se livrent deux espions pris dans les nasses de deux causes ennemies !
Après avoir découvert et adoré The Curse (mon avis), j'étais plus qu'impatiente de lire cette suite et quelle suite. Ce tome 2 n'est pas rempli d'action mais il m'a tenu en haleine jusqu'à la fin et cette fin m'a mise dans tous mes états.

Nous retrouvons Kestrel qui est fiancé à Verex, le fils de l'empereur et Arin qui est devenu le gouverneur d''Herran. Pas de grande scène d'action ici mais un jeu politique mené de main de maître.

Kestrel s'adapte à sa nouvelle vie mais elle pense toujours à Arin. Kestrel est un personnage que j'apprécie beaucoup et ici je l'ai adoré. J'ai eu peur pour elle à chaque instant mais c'est un plaisir de la voir évoluer même si les choses sont loin d'être facile pour elle.

Arin ne comprend pas le changement d'attitude de Kestrel et même si il ne veut plus penser à elle, il en est incapable.  J'ai vraiment adoré ces deux êtres qui font passer le bonheur des autres avant le leur. Leur relation est à la fois belle et déchirante. On a l'impression que la situation empire à chaque page, l'auteure ne les a pas épargnés.

Je me suis laissé emporter par l'écriture de Marie Rutkoski, j'aime ce genre de livre repose sur les intrigues politiques, mais aussi pour la bataille d'un pays, d'une terre. On se demande qu'elle va être le prochain coup et comment vont évoluer les personnages car chacune de leur décision peuvent être capital.

La fin était magistrale mais elle m'a brisé le cœur. J'ai retenu mon souffle jusqu'à la dernière page et j'ai refermé le livre complétement anéantit. Maintenant j'attends le troisième et dernier tome de pied ferme avec, je l'espère, une fin en apothéose.
Un tome qui m'a tenu en haleine au fil des pages. Pas de grande scène d'action mais un jeu politique diabolique. Ce livre m'a permis d'aimer encore plus les personnages d'Arin et de Kestrel mais aussi d'en détester d'autres. La relation de Kestrel et Arin est belle, touchante mais aussi mis à mal par la politique.  La fin m'a laissé à bout de souffle et j'ai de grande attente pour le dernier tome.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire