mercredi 25 janvier 2017

ADDICTED TO SIN SAISON 1

--------------------

Auteure : Monica James

Editions : Hugo & Cie

Collection : New Romance

Pages : 356

Prix : 17 €

Ma note : 19/20

--------------------

Depuis que sa fiancée l'a quitté six semaines avant leur mariage, Dixon Mathews a renoncé à toute liaison durable. Il enchaîne les rencontres éphémères et n'hésite pas à coucher avec les patientes qui fréquentent son cabinet de psychiatre. Mais alors qu'il pensait ne plus jamais éprouver d'intérêt durable pour elles, deux femmes vont croiser son chemin. Juliet est belle et toxique, addict au sexe. Madison est innocente et fragile. Une l'attire sexuellement, l'autre touche son âme et son coeur.
Dixon n'est peut-être pas le meilleur des hommes et il a ses faiblesses mais il sait qu'il doit choisir. Mais les choix les plus évidents ne sont pas toujours les meilleurs et la voie la plus simple peut parfois se compliquer.
Dixon va vite découvrir ce qu'il veut vraiment mais les erreurs du passé reviennent souvent hanter le présent.


A la base, c'est un livre qui ne devait pas finir dans ma PAL mais au vu des bons avis et en sachant que c'était une duologie, je me suis laissé tentée. J'ai bien fait car j'ai dévoré ce bouquin et il n'est pas passé loin du coup de cœur.

Dès les premières lignes, pages, le décors est posé. Dixon Mathews est un psychiatre spécialisé dans les addictions et un jour Juliet va débarquer dans son cabinet avec comme addiction : le sexe. Parallèlement il va faire la connaissance de Madison qui est tout l'opposé de Juliet.

J'ai adoré Dixon même si parfois j'avais envie de le secouer. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions et il devra en assumer les conséquences. Sa fiancé l'a abandonnée avant le mariage, pour un de ses amis, et depuis il ne croit plus en l'amour et couche avec tout ce qui bouge. Dès le départ, il nous annonce que ce n'est pas un héros et effectivement, certaines réactions et actes nous le prouvent. Par contre, j'ai beaucoup la relation qui entretien avec ses deux meilleurs amis Hunter et Finch, leurs échanges sont souvent très drôle.

Son cœur balance entre les deux héroïnes, enfin avec Juliet c'est autre chose, qui sont à l'opposé l'une de l'autre. Pour ma part mon choix est fait. Je n'ai pas du tout aimé Juliet, c'est une manipulatrice, calculatrice. Par contre j'ai beaucoup aimé Madison, dont nous avons le point de vue, elle a un passé difficile que l'on va découvrir au fil du temps. On peut comprendre pourquoi Dixon veut la protéger.

A la fin, on retient sa respiration avec les différentes révélations qui y sont faites même si quelques indices nous avaient mis sur la voie. La confrontation est juste, whaouuuuu !
L'écriture de Monica James est fluide, c'était impossible pour moi de lâcher le livre  tellement je voulais savoir la fin. A la dernière page on a qu'une envie, se jeter sur la suite !
Un premier tome addictif qu'on a du mal à lâcher. Le coup de cœur n'était pas loin et même après ma lecture, j'y repense encore.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire